Vos enjeux et bénéfices

Pourquoi digitaliser les données de votre patrimoine immobilier ?

Vos enjeux métier

  • Disposer de données objectives pour évaluer les besoins d’investissement et de maintenance qui remontent du terrain ;
  • Procéder à des arbitrages entre ces différents besoins, et être capable de les justifier auprès des décideurs et parties prenantes ;
  • Exécuter et piloter votre stratégie de gestion patrimoniale via un plan pluriannuel d’investissement ;
  • Maîtriser les risques (sécurité des personnes et des biens, contraintes d’exploitation, contraintes réglementaires, environnement…) tout en optimisant les coûts
Digitaliser la gestion des actifs immobiliers
gestion patrimoniale actifs immobiliers

Les bénéfices de la digitalisation

Disposer de données fiables, centralisées et digitalisées, répond à ces enjeux et apporte plusieurs bénéfices.

  • Capitaliser sur les données existantes et le savoir-faire de vos sachants : En effet, vous avez déjà des données, mais elles sont mal structurées, éparpillées, difficiles à obtenir. Ou alors, elles sont présentes dans la tête des agents, des techniciens, des directeurs, et il faut les formaliser
  • Accéder rapidement et facilement à vos données : Au lieu d’interroger untel ou untel, ou d’aller fouiller dans des rapports PDF, vous allez pouvoir accéder aux informations utiles via des outils en ligne et partagés, pour répondre rapidement aux questions que vous vous posez.
  • Faciliter le travail à distance : L’année 2020 a permis de constater les bénéfices des outils digitaux, qui permettent de continuer à travailler efficacement, même à distance.
  • Faire gagner du temps à l’ensemble de votre équipe : In fine, la digitalisation va vous permettre de prendre de meilleures décisions, et de gagner du temps.

Quelles sont les données utiles à collecter ?

À votre avis, pour chaque bâtiment, quel le nombre de données utiles à centraliser pour disposer d’une vision fiable de l’état du parc et piloter objectivement vos investissements ?

Parle-t-on de 20, 50, 100 types de données différentes ? C’est ce que pensent la majorité des professionnels.

Et on comprend, de ce fait, qu’ils prennent peur face au chantier de la digitalisation. 

La réalité est beaucoup moins effrayante. 

D’après notre expérience dans le domaine du patrimoine bâti, il suffit de 14 données différentes pour être efficace, ni trop macro, ni trop détaillé.

Et c’est important de ne pas trop entrer dans les détails, car plus le volume de données collecté est important, plus ces données sont difficiles à maintenir dans le temps.

Digitalisez votre gestion patrimoniale sans passer par la case audit !

A travers ce guide, nous vous proposons également les erreurs courantes à éviter que nous avons relevé chez nos clients :

  • Ne pas anticiper les cas d’usage
  • Penser que la quantité fait la qualité
  • Vouloir tout faire en une seule fois
  • Ne pas capitaliser sur la connaissance des sachants
  • Penser que l’on a toujours des projets plus urgents

Téléchargez le guide gratuitement et découvrez comment digitaliser votre gestion patrimoniale sans passer par la case audit !