Le logiciel Oxand Simeo digitalise les processus décisionnels de maintenance et d’investissements générant ainsi pour ses clients des économies de 30% : coût total réduit, disponibilité accrue, risques maîtrisés, durée de vie prolongée et productivité des équipes.

Oxand Simeo est basé sur des algorithmes prédictifs auto-apprenants ou “smart data” (données labellisées) décrivant l’évolution des actifs. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Charles Ancelin, Directeur Technique d’Oxand Simeo, s’explique !

1. Qu’est-ce que signifie ‘’Smart Data’’ pour Oxand Simeo ?

La ‘’Smart Data’’ représente la mémoire d’Oxand, une base de connaissances centralisée dans un logiciel unique. Il permet de déterminer le vieillissement d’un actif ainsi que ses actions de maintenance lors de l’ajout de celui-ci dans Oxand Simeo. De la combinaison des données et des lois de vieillissement, mon équipe IT a développé des algorithmes sur les prédictions de vétusté des actifs.

Prenons l’exemple d’une toiture, à la suite de l’insertion d’un ensemble de données décrivant celle-ci et se voulant le plus simple possible (caractéristiques, état constaté, dimension, importance) ; Oxand Simeo est capable, en se basant sur notre connaissance, de projeter l’actif dans le temps, de déterminer à quel moment il devient « à risque » en fonction de son importance. Pour enfin, automatiquement, planifier les actions de maintenance en fonction de ces critères.

15 ans de connaissances provenant de missions de conseil diverses et variées ou de partenariats de long terme avec nos clients, nous permettent d’alimenter nos algorithmes au quotidien et de gagner en perfectionnement. Oxand Simeo est une solution de gestion de patrimoine, apportant une vision innovante et fiabilisé des actions de maintenance à établir, c’est-à-dire de passer concrètement à la maintenance prédictive.

 

2. Quelles bases de connaissances avez-vous acquis ?

Les bases de connaissances pouvant être livrées avec l’outil concernent le secteur immobilier, les ouvrages d’arts et les chaussées.

Un travail de fond a été lancé chez Oxand afin de récupérer et de rendre autoportantes les connaissances des multiples missions de conseil et nous permettre de déployer en 2020 les bases de connaissance liées à l’énergie, l’aéroportuaire et les l’infrastructure permettant le transport d’eau.

Oxand accompagne certain de ses clients dans des projets d’adaptation des bases de connaissances aux besoins précis de ceux-ci et sait également accompagner la création de celle-ci lorsqu’elles ne sont pas dans notre cœur de métier.

 

3. Ce modèle est-il duplicable dans d’autres pays ?

Des déploiements le prouvent ; Oxand Simeo a été entre autres déployé en Italie, en Suisse et aux Pays-Bas ainsi qu’au Moyen Orient.

Des chantiers de régionalisation des bases de connaissances pour s’adapter aux spécificités locales (matériaux et agressivité de l’environnement) sont encadrés par nos spécialistes afin de projeter une maintenance en corrélation avec sa région.

 

4. Quel avenir pour Oxand Simeo pour les 5 prochaines années ?

Oxand est aujourd’hui dans une phase de déploiement intensif de cette nouvelle plateforme SaaS Oxand Simeo. L’objectif de la direction technique s’oriente vers toujours plus d’agilité à déployer notre solution. Ceci nous permettra à moyen terme de fournir à nos clients une solution auto-apprenante qui se basera sur les domaines les plus pointu de l’IA que sont le « machine learning » et le « deep learning » à deux fins : accélérer encore les phases de déploiement, rendre le plus proche de la réalité possible les scénarios générés.

Charles Ancelin

Charles est Directeur Technique d’Oxand

En tant que manager reconnu et bon communiquant, j’aime faire grandir les projets et les équipes. Surtout dans mon domaine de formation et dans ma première passion : l’IT.

Ma carrière débutée par la technique pure s’est ensuite tournée vers le métier de la consultance dans l’appui à la digitalisation des entreprises pour enfin travailler sur la création et le déploiement de la plateforme SaaS Oxand Simeo en tant que directeur technique chez Oxand.