Pour les Journées Digitales de l’immobilier d’entreprise, les Voies Navigables de France (VNF), représentées par Antoine Proutière, Responsable de la Mission Immobilier, est revenu sur son partenariat avec Oxand (représenté par Gautier Tribet, Directeur Conseil et Alain Rieunier, Directeur Développement Immobilier et Infrastructures), dans le cadre de l’optimisation de la maintenance de son parc immobilier.

Voies Navigables de France, placées sous la double tutelle du Ministère de l’Economie et du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, se charge de la gestion du réseau des voies navigables de l’Hexagone : sur le plan immobilier, l’établissement public représente 55 000 m² de bureaux, 2 342 logements (surtout de fonction) et 155 000 m² de bâtiments industriels, répartis sur l’ensemble du territoire. Dans le cadre de sa stratégie sur cinq ans, VNF a voulu valoriser son patrimoine immobilier, optimiser ses coûts et ses dépenses, notamment en raison de la maintenance.

Oxand, en tant qu’éditeur de logiciel, a proposé leur solution Oxand Simeo à VNF : fondée sur « 20 ans de travaux sur les données », comme l’a rappelé Gautier Tribet, Oxand s’est lancé dans un travail de compréhension des enjeux de VNF jusqu’à ce que Oxand Simeo puisse s’intégrer et devenir une véritable « colonne vertébrale » pour VNF. Les besoins et les efforts nécessaires à VNF ont été identifiés, tout comme l’adaptation des solutions à son organisation territoriale, tandis que les données macro de VNF ont été analysées afin de pouvoir établir un plan d’investissement pour la maintenance du parc immobilier, en les confrontant aux « lois de vieillissement » qui ont été établies par Oxand. Cela est passé par la simulation de scénarii dans différents cas de figure, que la maintenance soit courante, préventive ou même dans un cadre de contraintes budgétaires.

Les bénéfices pour VNF ont été multiples : elles ont permis une organisation structurée et fluide autour d’un référentiel de maintenance unique ; la capitalisation d’une base d’actifs grâce à la connaissance du patrimoine de VNF et la Smart Data d’Oxand ; une optimisation des budgets, en apportant une amélioration en continu des pratiques de maintenance ; l’anticipation et la visibilité sur les budgets requis, à moyen comme à long terme, dans le cadre de la stratégie immobilière de VNF.

La preuve tangible, s’il en fallait, que la « Smart data » a de beaux jours devant lui en immobilier…