5 façons d’enrichir vos données pour les rendre plus utiles

Pour optimiser votre gestion du patrimoine, vous avez rassemblé certaines données afin de dresser un inventaire de votre parc d’actifs. Pour aller plus loin, il faut les enrichir en les croisant avec d’autres informations. Vous pourrez alors comprendre quelles sont les interventions prioritaires et allouer les ressources adéquates.

 

Trouver les points aveugles.

L’inventaire est un document dont la mise à jour est constante afin d’avoir la connaissance la plus fiable possible de ses actifs. C’est la première étape d’une gestion patrimoniale basée sur les risques. Une fois toutes vos données centralisées, il y a de grandes chances pour que certains éléments soient manquants. Repérez les zones d’ombre et déterminez s’il s’agit d’informations à préciser rapidement ou si cela peut attendre. Vous n’avez pas besoin de connaître la marque de la chaudière du bâtiment construit dans les années 1970 qui est actuellement laissé inoccupé. Mais il vaut mieux connaître l’état de vétusté des installations de chauffage de vos ensembles immobiliers les plus rentables. Consolidez vos données sur les zones stratégiques.

 

Détecter les anomalies

La pertinence et la véracité des informations est essentielle pour ne pas fausser les interprétations et les analyses qui en seront tirées. En capitalisant toutes vos informations, vous pourrez détecter les anomalies, notamment dans les budgets alloués. Si l’entretien d’un ensemble de bâtis coûte trois fois plus cher que celui d’installations similaires, il y a soit un problème dans la collecte de l’information soit un dysfonctionnement de gestion budgétaire à régler. En analysant les incohérences, vous pouvez vous assurez de la fiabilité de votre base de données et repérer rapidement les problèmes. Evidemment, ce n’est pas chose aisé sans l’oeil avisé d’un spécialiste en Asset Managment.

 

Repérer les récurrences

Plus vos données sont nombreuses, plus il est intéressant de repérer les récurrences afin de prévoir les possibles évolutions de certaines installations. Ces patterns aident les équipes de maintenance sur les démarches à suivre et les possibles modifications pouvant améliorer la durée de vie des bâtis. Supposons qu’une même série d’installations tombe en panne régulièrement, bien que vous ayez suivi les préconisations des constructeurs et respecté la réglementation en vigueur. Vous pouvez en déduire que les risques d’incidents sur d’autres actifs de cette catégorie sont particulièrement élevés. Il serait peut-être avantageux de réfléchir à diverses options de remplacement. L’analyse prédictive s’appuie ainsi sur les séries d’événements passés pour prédire les comportements futurs peut ainsi vous aider à programmer les actions de maintenance et lisser les coûts. Les retours d’expériences variés et continus font la force de l’Asset Management. Il faut donc s’entourer de personnes ayant une forte expérience du métier.

Comparer avec des données de référence

Les études universitaires sur les conditions du vieillissement de certains matériaux sont une source de données de référence. En comparant vos données aux informations sur la durée de vie théorique selon les constructeurs et aux expérimentations académiques, il est possible de prévoir le comportement de vos actifs sur le moyen et long terme. Vous pouvez mieux anticiper les besoins en maintenance et ensuite décider en conséquence des mesures à prendre pour retarder ou non la dégradation des installations. Selon vos objectifs de performance et vos budgets, il est parfois plus rentable sur le long terme de procéder à des entretiens réguliers. Dans d’autre cas, il vaut peut-être mieux procéder à une destruction et un remplacement total. Pour statuer sur cela, il est nécessaire de posséder une solution dynamique permettant de comparer tous types de scénarios !

Si vous n’avez pas les ressources pour puiser dans les recherches scientifiques consacrées aux actifs qui vous intéresse, Oxand possède une expertise dans les lois de vieillissement grâce aux retours d’expérience de ses clients sur plus de 15 ans. La base de données est accessible à tous les utilisateurs de la solution Oxand Simeo.

 

Recenser les ressources disponibles

Avoir une cartographie exacte de votre patrimoine est primordial mais connaître votre marge de manœuvre l’est tout autant. Vous pouvez commencer en recensant les différents acteurs de la maintenance et leur champ d’action. Quelles sont les ressources humaines en interne et les prestataires externes que vous pouvez solliciter pour les opérations de maintenance ? Quels sont les budgets qui peuvent être consacrés à ces tâches ? Comment les répartir entre les sites ? Est-il possible de regrouper certaines interventions ? En ayant une vue d’ensemble sur vos possibilités d’action vous pourrez trouver le meilleur arbitrage possible entre les objectifs de performance, les coûts et les risques.

 

Votre inventaire est ainsi la pierre d’angle de votre plan pluriannuel d’investissement. Assurez-vous de sa pertinence en récoltant toutes les données utiles.

Donnée utile