<< retour

20-mai-2015 | Nouveau pont sur le Bosphore : T Ingénierie missionne Oxand pour le dossier de sûreté

Ce 3e pont enjambant le Bosphore, constitue une pièce maîtresse du méga projet de soulagement du trafic stambouliote entre les 2 rives européenne et asiatique. Son achèvement est prévu pour mi 2016.
 
L’ouvrage a été conçu par Jean-François KLEIN du Bureau d’Etudes Genevois T Ingénierie en association avec Michel Virlogeux, consultant en France, à la demande de la joint-Venture d’entreprises Italo-Turques : ICA (Içtas Insaat et Astaldi S.P.a). T ingenierie assure la totalité de la mission, depuis les études préliminaires jusqu’aux projets de détail et d’exécution.
 
Cet ouvrage présente des défis techniques majeurs. Pour permettre le passage mixte routier et ferroviaire sur un même niveau et sur une portée record de 1’408 m, il a été nécessaire d’optimiser la rigidité de la structure en tirant le meilleur parti de deux systèmes de câblage complémentaires, la suspension classique et le haubanage.
Cette problématique a nécessité de démontrer la sûreté de conception de l’ouvrage au Ministère des Transports Maritimes et des Communications Turque, en l’assurant d’un niveau de maîtrise optimal des risques pouvant survenir en phase d’exploitation.
 
T ingénierie a confié cette mission à Oxand, via sa filiale suisse basée à Lausanne. Oxand s’est appuyé sur son expérience et ses outils fondés sur l’approche « Risk Knowledge Builder » pour inventorier, analyser et évaluer l’ensemble des situations à risque auxquelles l’ouvrage pourrait être confronté en exploitation, notamment : déraillements de trains, explosion ou feu de transports de matières dangereuses par voie terrestre ou maritime, foudroiement des câbles de l’ouvrage, séisme, vent violent, etc.
 
En démontrant la maîtrise de ces risques et en capitalisant les données dans son outil Simeo™ ERM, Oxand accroît le niveau de contrôle de la capacité de l’ouvrage à assurer ses fonctions essentielles : sureté structurelle, sécurité des usagers, disponibilité et durabilité. Autant de qualités requises par son futur exploitant.
 
Quelques chiffres :
Cout du projet : 800 millions d’euros (estimation)
Longueur totale: 2164 m, portée centrale : 1’408 m
Largeur tablier : 58.50 m
Hauteur des tours : 321.90 m

Partager cet article