<< retour

20-avr-2016 | Oxand organise un Séminaire interministériel : « Optimiser la performance de l’immobilier de l’état »

En partenariat avec le Ministère de la Défense en France, Oxand a organisé récemment un séminaire consacré à l’optimisation des actifs immobiliers de l’Etat.

 
Cette rencontre a réuni l’ensemble des Ministères, représentés par les responsables de leurs services immobiliers.

 
L’assistance a suivi avec beaucoup d’attention le témoignage du Service d’Infrastructure de la Défense (SID), qui a recours depuis 2011 à la méthodologie de gestion par les risques d’Oxand et à sa plateforme logicielle Simeo™ pour gérer la maintenance de son parc immobilier, particulièrement complexe et hétérogène.

 
Cette intervention a permis de mettre en évidence les gains significatifs en termes de gestion des coûts, de la performance et des risques qu’offre Simeo™ et ses potentialités pour l’ensemble du patrimoine immobilier du secteur public.

 
Le séminaire a également donné lieu à des échanges de haut niveau entre les différents participants, confrontés à des problématiques similaires pour gérer le vieillissement de leur parc. Les solutions apportées par Oxand pour répondre à ces enjeux ont nourri les débats et ouvert des pistes pour de nouvelles stratégies de maintenance.

POUR EN SAVOIR PLUS :

La méthode d’optimisation de la performance Simeo™ proposée par Oxand pour l’immobilier de l’Etat, a été développée par le Ministère de la Défense dans le cas de vastes parcs complexes, hétérogènes et parfois au départ mal connus. Il s’agit de plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages, allant des bâtiments tertiaires, industriels, ouvrages portuaires, aéroportuaires, réseaux, voiries… jusqu’aux espaces naturels.

 
Elle s’applique également à des parcs restreints et se fonde sur une approche innovante de gestion par les risques et de fiabilisation des coûts de maintenance par le recours à des modèles de vieillissement du patrimoine. Elle se déploie en quelques mois sur l’intégralité d’une organisation des opérateurs jusqu’aux structures de pilotage.

 
Cette méthode a démontré des gains significatifs en termes de professionnalisation de la fonction maintenance ainsi qu’en vue d’une gestion durable du patrimoine immobilier dans un contexte d’exploitation intense et de contraintes budgétaires importantes.

 
Au-delà de ces indicateurs remarquables, la méthode Simeo™ permet une visualisation de l’état du patrimoine et modélise les impacts des décisions prises à court terme sur la politique budgétaire future, mettant en évidence les phénomènes de « dette grise » sur le long terme (accumulation aggravée des charges de maintenance dans le futur en cas de report de travaux).

 
Voir aussi l’interview de l’Ingénieur Général René Stephan, Directeur Central du Service d’Infrastructure du Ministère de la Défense en France (nov 2014)

Télécharger la news complète

Partager cet article