<< retour

04-jui-2016 | Communiqué de presse : Oxand nominé aux Trophées WNE 2016 de l’Excellence industrielle

Oxand, nominé aux Trophées WNE 2016 de l’Excellence industrielle, dans la catégorie « Management de compétences ».

 
La création par Oxand Academy de “Business Games” pour le secteur nucléaire a été retenue par le jury pour son caractère particulièrement innovant.

 
Au premier jour du salon WNE (World Nuclear Exhibition) qui s’est tenu à Paris-Le Bourget du 28 au 30 juin dernier, Oxand a été nominé aux Trophées WNE 2016 de l’Excellence industrielle. Son projet sélectionné par le jury, était en compétition finale avec EDF et ROSATOM, pour récompenser les meilleures solutions de management de compétences pour l’industrie nucléaire. Cet événement a permis de mettre en lumière les “Business Games” créés par Oxand Academy. Notamment l’un d’eux consacré à l’Asset Management, (gestion des actifs) qui avait été adapté peu de temps auparavant pour Sellafield Ltd. (UK).

 
Spécialiste de la gestion par les risques du vieillissement et du cycle de vie des actifs industriels, Oxand a développé au sein de son Académie des formations pour accompagner les entreprises qui souhaitent renforcer leurs connaissances dans « l’Asset Management ». Oxand innove dans ce domaine avec la création de « Business Games » conçus sur le modèle de jeux de société. Ces jeux ont déjà fait leurs preuves chez des opérateurs de premier plan dans le secteur de l’énergie en Europe. Cette approche ludique permet en effet d’accroître rapidement et efficacement les compétences des collaborateurs, de favoriser le management des connaissances et le transfert des savoir-faire techniques et opérationnels au sein des organisations.

 
L’Académie Oxand a créé des jeux spécifiques destinés à l’industrie nucléaire (suivant les normes internationales et les meilleures pratiques du secteur : AP-913, ISO 55000…). C’est l’un de ces jeux développés en collaboration étroite avec le pôle nucléaire de Sellafield Ltd (UK), qui a été mis à l’honneur à WNE : les participants décident quelles actions de maintenance, de renouvellement ou de réduction des risques doivent être mises en place pour maintenir l’exploitation du site nucléaire.

 
Télécharger le communiqué de presse complet
 

Partager cet article